Suivez nous sur:

Euskara   |   Español   |   English   |   Français

Inicio
Menu

Puppy

Jeff Koons devint célèbre au milieu des années 1980 par son appartenance à une génération d'artistes qui exploraient le sens de l'art dans une ère saturée par les médias et en proie à la crise de représentation résultante. En s'inspirant du langage visuel de la publicité, du marketing et de l'industrie des loisirs, et en cherchant à « communiquer avec les masses », Koons repoussa les limites entre la culture populaire et la culture élitiste. Ses éléments sculpturaux incluent des aspirateurs dans des boîtes en plexiglas, des ballons de basket flottant dans des aquariums, des miniatures en porcelaine de Michael Jackson et de la Panthère Rose, et de représentations pornographiques où il faisait l'amour avec son épouse d'alors, Ilona Staller, plus connue sous le nom de Cicciolina (ex-étoile du cinéma porno et ex-députée du parlement italien). En reprenant les pièces héritées de Marcel Duchamp et en intégrant des références au Minimalisme et à l'Art Pop, Koons présente l'art comme un produit de consommation qui ne peut être inclus dans la hiérarchie de l'esthétique conventionnelle.

Avec Puppy, Koons allie passé et présent, en employant un modèle d'ordinateur sophistiqué pour créer une œuvre qui fait référence à un jardin classique européen du XVIIIe siècle. Le West Highland Terrier géant avec sa livrée de plantes en fleur combine l'iconographie la plus édulcorée — fleurs et mascottes — dans un monument au sentimentalisme. Sa taille imposante, fermement contenue et en même temps, échappant à tout contrôle apparent (l'animal continue de grandir, au sens littéral et au figuré), et la juxtaposition de références élitistes et de la culture populaire (l'art de sculpter des arbustes et l'élevage de chiens, la céramique décorative et les cartes de vœux), peuvent être interprétées comme une analogie de la culture contemporaine. Koons a irrévocablement cherché, avec cette sculpture publique, à attirer, à inspirer l'optimisme et à transmettre, selon ses propres mots, « confiance et sécurité ». Puppy, gardien majestueux et robuste des portes du Musée, remplit les spectateurs d'admiration et de joie.

Jeff Koons

Puppy, 1992

Acier inoxydable, terreau et plantes en fleur

1 240 x 910 x 830 cm

Guggenheim Bilbao Museoa

×