Menu

Array
(
)
AJAX: 

La danse des flâneuses

La danse des flâneuses (2007) se compose d'une grande fresque murale centrale formée de panneaux photographiques, de deux vanitas individuels et d'un diptyque. Dans la pièce principale — vue panoramique qui constitue un système interne d'échange de regards —, les personnages cohabitent dans un environnement théâtral de clairs-obscurs. La référence à la danse du titre apporte quant à elle des connotations de dynamisme à l'évidente quiétude des acteurs. Sur les vanitas qui accompagnent l'ensemble l'artiste fait allusion à la fois au lien étroit qui unit la photographie à la mort — dans une tentative de rematérialiser l'immatériel —, tout en remettant en question l'ancien système pictural basé sur l'ordre académique des thèmes, qui privilégiait les motifs humains à la représentation d'objets. Enfin, le diptyque, dans lequel l'artiste apparaît doublement représentée aux côtés de l'artiste Manu Arregui, nous offre une synthèse parfaite de la dualité sujet-reflet, constitutive du portrait photographique.

Elssie Ansareo
La danse des flâneuses, 2007
12 photographies noir et blanc. Impression Lambda
200 x 180 cm chacune
Édition 1/3 + ÉA
Guggenheim Bilbao Museoa

×