Suivez nous sur:

Euskara   |   Español   |   English   |   Français

Inicio
Menu

Œuvres choisies de la Collection du Musée Guggenheim Bilbao III

20 novembre 2012 – 3 novembre 2013

Robert Rauschenberg
Barge (Barge), 1962–63
Huile et encre sérigraphiée sur toile
203 x 980 cm
Guggenheim Bilbao Museoa et Solomon R. Guggenheim Museum, New York, avec fonds supplémentaires apportés par Thomas H. Lee et Ann Tenenbaum, les membres du Comité exécutif et le conseil du Directeur international : Eli Broad, Elaine Terner Cooper, Ronnie Heyman, J. Tomilson Hill, Dakis Joannou, Barbara Lane, Robert Mnuchin, Peter Norton, Thomas Walther, Ginny Williams ; Ulla Dreyfus-Best, Norma and Joseph Saul Philanthropic Fund, Elizabeth Rea, Eli Broad, Dakis Joannou, Peter Norton, Peter Lawson-Johnston. Michael Wettach, Peter Littman, Tiqui Atencio, Bruce et Janet Karatz, Giulia Ghirardi Pagliai, 1997

« L’art peut changer le monde ».

Robert Rauschenberg, 1982 (1)

Robert Rauschenberg (Port Arthur, Texas, 1925–Captiva Island, Floride, 2008) a été l’un des plus prolifiques créateurs américains contemporains. Tout le long d’une carrière de quasiment soixante ans, il a joué avec les médiums les plus divers comme la peinture, la photographie, la sculpture, la performance et l’estampe. Dans les travaux picturaux de Rauschenberg interviennent toujours des techniques éloignées de la peinture, comme la sérigraphie, le collage, le transfert et l’impression. Sur ses toiles il utilisait une grande variété de matériaux tels que toiles, planches, tissus, plaques métalliques, méthacrylate, plâtre et papier. (2)

Le fait d’incorporer des images populaires reconnaissables et des techniques commerciales a conduit les critiques à associer Rauschenberg à d’autres artistes qui travaillaient de façon similaire, tel Andy Warhol (Pittsburgh, Pennsylvanie, 1928–New York, 1987). Et bien que les œuvres de Rauschenberg soient plus gestuelles et artisanales que celles de ces créateurs contemporains, il a aussi été classé parmi les grandes figures du Pop art.

À la fin de la décennie 1950, Rauschenberg emploie le terme Combines (« Combinés ») pour parler d’une série de pièces, dans lesquelles il combine des objets et une peinture abstraite et se brouille la frontière entre la

peinture et la sculpture. Dans ses Combines, il incorpore du papier journal et des objets tridimensionnels, comme un aigle et une chèvre empaillés, des panneaux routiers ou un édredon et un oreiller. En 1962, il cesse d’utiliser des objets ramassés dans la rue pour les remplacer par des images tirées des médias, journaux et magazines, qu’il sérigraphie sur ses toiles.

Barge (1962–63) est une toile de quasiment dix mètres de long. Rauschenberg l’a peinte en 24 heures et c’est la plus grande d’une série de 79 peintures sérigraphiées créées par l’artiste entre 1962 et 1964. Dans ce monumental travail monochrome s’entremêlent les motifs liés au milieu urbain, à l’exploration et aux vols spatiaux, aux moyens de transport et à l’histoire de l’art. Cependant, malgré cette abondance d’images, l’impression générale que donne cette toile contemplée à une certaine distance est celle d’une peinture abstraite.

La technique de la sérigraphie, qui était à l’époque nouvelle pour Rauschenberg, lui a permis d’évoluer en passant de la méthode du transfert direct à l’incorporation d’images de journaux et de magazines (encarts publicitaires, photos, cartes, bandes dessinées) dans ses dessins et ses peintures. Avec cette technique, l’artiste peut agrandir photographiquement les images de presser pour les passer à la sérigraphie. Ce procédé le libère des contraintes de taille des techniques de transfert précédentes et lui permet de réemployer facilement les images dans divers contextes.

1. « Vision and Mission », Rauschenberg Foundation.

2. "Biography", Rauschenberg Foundation.

Observez la peinture avec vos élèves et dressez une liste des images qu’ils peuvent y distinguer. Lisez la liste à voix haute. Quels rapports voient-ils entre ces images ? À une occasion, un critique d’art a dit que Barge raconte l’histoire des États-Unis. (1) Qu’en pensent les élèves ? Quelle histoire peut raconter Barge sur le pays ? 

Encouragez vos élèves à s’informer sur ce qui s’est passé aux États-Unis dans les années 1960 et à tracer une chronologie avec les grands évènements de l’époque. Comparez l’information du parcours chronologique aux images visibles dans Barge. Discutez avec les élèves sur la façon dont l’artiste à traité ces évènements dans son œuvre.

Faites attention à la couleur employée pour cette peinture. Pourquoi à votre avis Rauschenberg a-t-il choisi le noir, le blanc et le gris pour peindre Barge ? Certaines parties sont peintes à la main, d’autres sont constituées de collages et d’autres images encore ont été rajoutées par sérigraphie. Les élèves peuvent-ils identifier et reconnaître les différences entre chacun de ces procédés ? D’après les élèves, Rauschenberg a-t-il suivi un critère précis pour choisir la méthode ou la technique de chaque image ou section ? Expliquer.

1. Jill Johnston, « The World Outside His Window », Art in America (avril 1992), p. 120.

  • Rauschenberg utilise des images tirées des médias pour créer cette œuvre qui illustre la vie aux États-Unis. Demandez d’abord aux élèves de penser à comment ils représenteraient la vie dans leur ville ou leur village au moyen d’images. Puis utilisez des journaux, des magazines, des photos ou des catalogues pour créer un collage. Découpez une partie des images choisies et placez-la sur une feuille de papier. Encouragez les élèves à juxtaposer les images de façon surprenante pour agrandir le champ de significations et d’interprétations possibles. Une fois que les élèves ont terminé le collage, ajoutez la touche finale de peinture.
  • La sérigraphie est une technique qui fait appel à des pochoirs pour dessiner ou peindre des images identiques. L’artiste découpe une image d’une feuille de papier ou d’un film plastique, puis la dispose sur un écran en toile. Ensuite il recouvre l’image d’encre et, à l’aide d’un racloir, l’aide à traverser la maille vers la surface d’impression pour qu’elle prenne la forme découpée.

 

Matériel

- magazines
- papier calque
- feutre à grosse pointe
- carton bouffant ou vieux cadre à photos (10 x 15 cm ou +)
- papier autocollant
- cutter ou ciseaux
- toile à sérigraphie ou n’importe quel tissu fin, comme du polyester ou du coton
- peinture
- racloir
- agrafeuse
- feuilles de carton
- toile (50 x 65 cm ou +)
- pinceaux

 

Instructions

1) Demandez aux élèves de feuilleter les magazines pour en tirer une image simple qui leur plaise. Avec du papier calque (de même taille que le carton bouffant ou le cadre photo) et un feutre à grosse pointe, calquez l’image sur le papier calque.

2) Placez la toile sur le carton bouffant ou sur le cadre photo. Pour bien fixer la toile, agrafez un angle du tissu, étirez-le vers l’autre angle et agrafez-le à cet angle. Puis agrafez ce côté et continuez à agrafer sur tout le bord en étirant et en tendant la toile constamment. Frappez les agrafes avec un marteau pour mieux tendre encore la toile.

3) Collez le papier calque sur le côté non adhérent du papier autocollant. Vérifiez que l’image rentre dans la toile. À l’aide d’un cutter ou de ciseaux, découpez le papier autocollant avec la forme tracée. Décollez le film protecteur du papier autocollant et collez avec soin ce papier sur la face inférieur de la toile (le côté plat tourné vers la table). Placez la forme découpée de sorte qu’elle soit centrée sur la fenêtre. Éliminez toutes les bulles et vérifiez que le papier autocollant est bien lisse contre la toile.

4) Essayez la sérigraphie. Pour cela, placez la toile sur la feuille de carton. Versez une petite quantité de peinture sur la toile. Avec la racloir, étendez soigneusement la peinture sur la toile. Attention, la peinture doit bien couvrir toute la surface. La peinture peut être appliquée une ou deux fois mais pas plus, pour ne pas avoir une image brouillée.

5) Après avoir testé la sérigraphie sur le carton, les élèves peuvent répéter l’opération sur la toile. Avant de commencer, demandez aux élèves de voir ce qu’ont fait les autres afin qu’ils puissent utiliser les images de leurs camarades en partageant les toiles. Indiquez-leur de planifier leur travail, d’imprimer leurs toiles et d’échanger le matériel avec leurs camarades. Après l’impression de l’image, ils peuvent utiliser de la peinture et les pinceaux pour donner une touche finale à leur œuvre.

 

Vocabulaire

Collage : œuvre d’art bidimensionnelle réalisée avec du papier, de la toile ou d’autres matériaux collés ensemble.

Combines : série d’œuvres de Robert Rauschenberg dans laquelle il combine des objets et la peinture abstraite dans une tentative de brouiller la frontière entre la peinture et la sculpture. Dans ses Combines, il incorpore du papier journal et des objets tridimensionnels, comme un aigle et une chèvre empaillés, des panneaux routiers ou un édredon et un oreiller.

Pochoir : matériel utilisé pour dessiner ou peindre des lettres, des formes, des numéros ou d’autres modèles à l’identique.

Pop Art : mouvement artistique apparu dans les années 1950 qui explore l’univers de la culture populaire, d’où son nom. Les artistes pop ont basé leurs techniques, leur style et leurs images sur certains aspects de la reproduction massive, des médias et de la société de consommation en s’inspirant de la publicité, des magazines à scandales, des panneaux publicitaires, de la télévision, des bandes dessinées et des vitrines de magasins. Les images, traitées avec humour, créativité et ironie (souvent pour les détourner), peuvent être interprétées comme un hommage ou comme une critique de la culture populaire.

Sérigraphie : le processus de création d’une sérigraphie rappelle la technique du poncif, dans laquelle l’artiste découpe une image d’une feuille de papier ou d’un film plastique ; il place ensuite l’image sur un écran de soie ou d’un tissu à maille fine et le recouvre d’encre, qui traverse l’écran à l’aide d’un racloir pour s’étendre sur la surface d’impression.

 

Ressources

+ d’information sur Robert Rauschenberg :

Musée Guggenheim Bilbao, La Collection, Barge

Itzkoff, Dave. « Pop Artist’s Works Lost in Studio Fire », New York Times, 27 avril 2009.

Robert Rauschenberg Foundation

Solomon R. Guggenheim Museum, Collection Online, Robert Rauschenberg

×