Suivez nous sur:

Euskara   |   Español   |   English   |   Français

Inicio
Menu

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation et vous offrir un service plus personnalisé. Si vous poursuivez la navigation, nous considérerons que vous acceptez leur utilisation.
Pour changer la configuration ou obtenir davantage d’information, veuillez consulter notre Politique de cookies.

Paris : Capitale des Arts, 1900–1968

28 mai 2002 – 3 septembre 2002

L'exposition Paris : capitale des arts, 1900–1968 constitue un parcours des grands moments qu'ont connus la peinture et la sculpture à Paris pendant les sept premières décennies du XXe siècle et reflète les évènements historiques et politiques qui ont modelé la ville au cours de cette période.

Pendant la majeure partie du XIXe et pratiquement tout le XXe, la position de Paris comme capitale des arts est restée incontestée : la beauté de la ville, son atmosphère romantique, son histoire culturelle, sa politique libérale et le faible coût de la vie en ont fait un aimant pour les artistes du monde entier.

Quatre quartiers de Paris -Montmartre, Montparnasse, Saint-Germain-des-Prés et le Quartier Latin ont été au cœur d'une activité artistique intense à plusieurs moments cruciaux. De 1900 à la fin de la Ie Guerre Mondiale, c'est Montmartre qui accueille l'avant-garde. Dans les années 20 et 30, Montparnasse devient à la fois le centre des artistes novateurs et le théâtre d'une brillante vie sociale. Pendant les austères années de la guerre, les cafés de Saint-Germain-des-Prés occupent à leur tour le devant de la scène. Quant aux années 60, années d'expérimentation et d'engagement politico-artistique, elles culmineront avec les évènements de Mai 68 au Quartier Latin.

Des artistes aussi réputés que, entre autres, Pablo Picasso, Robert Delaunay, Marcel Duchamp, Fernand Léger, Constantin Brancusi, Jean Dubuffet, Yves Klein ou Niki de Saint Phalle, furent les protagonistes d'une vie artistique intense que tente de refléter cet original itinéraire au travers de la géographie urbaine d'une cité qui était, il y a peu de temps encore, la capitale des arts.

Amedeo Modigliani

Le Grand Nu, ca. 1919

Huile sur toile

72,4 x 116,5 cm.

Museum of Modern Art, New York
Mrs Simon Guggenheim Fund, 1950

×