Suivez nous sur:

Euskara   |   Español   |   English   |   Français

Inicio
Menu

L’art pop américain

5 mars 1999 – 27 décembre 2000

À la fin des années 50 et au début des années 60, une nouvelle génération d'artistes, issues de l'Expressionnisme Abstrait, surgit de l'ombre afin de proposer une alternative aux principes fondamentaux qui s'étaient alors généralisés dans le monde de l'art. Rejetant l'importance du geste et de l'auto-expression comme signes distinctifs d'originalité, les artistes Pop développent leur propre iconographie à partir des aspects les plus banals de la vie quotidienne: la publicité et les médias de communication. Leur imagerie populaire, introduite de façon ironique dans le règne du « Grand Art », peut être comprise autant comme une célébration que comme une critique subversive de la société de consommation.

Ce panorama inclut des œuvres de Roy Lichtenstein, Claes Oldenburg, Andy Warhol, Robert Rauschenberg, John Chamberlain et James Rosenquist.

La présentation de la collection est enrichie par les œuvres Capsule Flamand (Flamingo Capsule, 1970) de Rosenquist et Cent cinquante Marilyns multicolores (One Hundred and Fifty Multicolored Marilyns, 1979) de Warhol acquises par le Musée Guggenheim Bilbao, et Barge (1962–63) de Robert Rauschenberg, acquise conjointement par le Musée Guggenheim Bilbao et le Solomon R. Guggenheim Museum.

Jim Dine

Trois Vénus espagnoles rouges (Three Red Spanish Venuses), 1997

Polystyrène expansé sur structure en acier, maille de nylon et finition en latex acrylique rouge

Trois éléments de 762 cm de hauteur

Guggenheim Bilbao Museoa

×