Suivez nous sur:

Euskara   |   Español   |   English   |   Français

Inicio
Menu

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation et vous offrir un service plus personnalisé. Si vous poursuivez la navigation, nous considérerons que vous acceptez leur utilisation.
Pour changer la configuration ou obtenir davantage d’information, veuillez consulter notre Politique de cookies.

Laboratoires: regards sur la Collection Permanente. Miquel Navarro

16 septembre 2008 – 11 janvier 2009

Dans cette nouvelle édition de Laboratoires, une série d’expositions didactiques consacrées à certaines œuvres de la Collection Propre du Musée Guggenheim Bilbao, Miquel Navarro nous offre la possibilité de pénétrer ses œuvres depuis une autre perspective, en donnant au spectateur l’occasion d’interagir avec son œuvre Ton monde, ta ville, 2003, dans le cadre des activités qui se déroulent durant la période de l'exposition.

Miquel Navarro (Mislata, Valence, 1945) est considéré comme l’une des voix les plus personnelles de la sculpture contemporaine. Ton monde, ta ville (Tu mundo, tu ciudad, 2003) est une œuvre que l’artiste a conçue avec une forte intentionnalité éducative, et aux yeux duquel l’interaction du public avec les éléments qui l’intègrent, et son processus de construction et de déconstruction continu, constituent des principes fondamentaux. Les villes de Navarro sont génératrices d’espaces pour la confrontation d’idées. Tout au long de son périple asiatique, le sculpteur a proposé une révision de notre notion d’espace, de la construction des lieux et aussi de notre propre corps comme mesure singulière de l'homme et de la ville. Ses paysages sculpturaux, inspirés du tissu urbain, se composent d’éléments architecturaux qui agissent comme des véhicules formels dans l’expérience du paysage de la ville.

Ces grandes métropoles humanisées en plomb, zinc et aluminium s’étendent à l’infini, uniquement arrêtées par les tours, structures emblématiques qui s’élancent à la verticale et envahissent l’espace. Navarro invite à naviguer à travers ces installations urbaines, formées de petites pièces variables, et à réfléchir sur la notion de l'échelle humaine ainsi que sur la différence et la confluence du réel et du mental. Dans ces sculptures, qui mettent en évidence l'ordre et le désordre de notre société industrielle, Navarro synthétise et reproduit dans toute sa complexité, son discours sur la dialectique entre architecture et sculpture. Selon l’artiste, « même mes sculptures les plus schématiques, sans cesser d’être figuratives, permettent de suivre la trace de l’homme ».

Miquel Navarro
Ton monde, ta ville (Tu mundo, tu ciudad), 2003
Aluminium
Dimensions selon emplacement
Guggenheim Bilbao Museoa

×