Suivez nous sur:

Euskara   |   Español   |   English   |   Français

Inicio
Menu

Haunted : photographie-vidéo-performance contemporaines

6 novembre 2010 – 13 mars 2011

Une grande partie de la photographie et de la vidéo contemporaines semble hantée par le passé, par l'histoire de l'art, par les apparitions qui prennent vie à travers la reproduction, la performance en direct et le monde virtuel. En recourant à des moyens stylistiques, à des thèmes et à des technologies dépassés, vieillis ou presque éteints, cet art incarne la nostalgie mélancolique d'un passé irrécupérable. Haunted : photographie-vidéo-performance contemporaines traduit cette obsession à travers l'analyse des multiples manières par lesquelles l'iconographie photographique a été incorporée à la pratique artistique récente, en particulier grâce au pouvoir unique en la matière qu'offrent les moyens de reproduction.

Les moyens de reproduction et la performance se définissent structurellement par la temporalité fragmentée qu'ils présentent : ils se réfèrent de façon viscérale à des faits passés ou antérieurs qui se perçoivent dans le présent de telle sorte que le passé redevient présent, les morts ressuscitent métaphoriquement et, par là, le spectateur ou le public est pris en suspens entre l'histoire et l'immédiat. Les images captées avec ces technologies sont souvent des documents littéraux du passé qui attestent et, en ce sens, confirment l'existence d'expériences qui, sinon, ne seraient conservées que de façon éphémère et inquiétante comme de fugaces souvenirs. C'est cette qualité qui a donné à la photographie dès sa naissance, comme d'ailleurs à la performance, une espèce de pouvoir magique qui laisse à penser que la photographie transcende la mort pour nous rappeler constamment, telle un memento mori, l'inexorable passage du temps.

La plupart des oeuvres de Haunted sont prélevées dans la Collection Permanente des Musées Guggenheim et parmi les pièces se trouvent des images individuelles et des séries photographiques, des sculptures et des peintures qui incorporent des éléments photographiques, des vidéos, des films, des installations à emplacement spécifique et des enregistrements sonores. Bien que la plupart de ces pièces aient été créées à partir de 2001, cette exposition explore les multiples façons dont la photographie s'est intégrée dans l'art depuis les années soixante en mettant l'accent sur la relation caractéristique entre le passage du temps et les diverses reproductions visuelles et sonores.

Joan Jonas

Pièce de miroir I (Mirror Piece I), 1969

Tirage chromogénique

101 x 55,6 cm

Solomon R. Guggenheim Museum, Nueva York; pièce acquise grâce aux fonds apportés par le Comité de Photographie 2009.31
© 2010 Joan Jonas

×