Suivez nous sur:

Euskara   |   Español   |   English   |   Français

Inicio
Menu

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation et vous offrir un service plus personnalisé. Si vous poursuivez la navigation, nous considérerons que vous acceptez leur utilisation.
Pour changer la configuration ou obtenir davantage d’information, veuillez consulter notre Politique de cookies.

Biographie de Sigmar Polke

Voir œuvres de la collection

Oels, Basse Silésie, Allemagne de l'Est | Cologne. Allemagne, 2010

1941
Naissance le 13 de février, à Oels, en Basse Silésie, dans l'actuelle Pologne, mais qui appartenait alors à l'Allemagne de l'Est.
1953
La famille abandonne la République Démocratique Allemande et déménage à Düsseldorf.
1961
Entrée à la Staatliche Kunstakademie Düsseldorf de Düsseldorf, où il finit ses études en 1967.
1963
Fondation aux côtés de Gerhard Richter et Konrad Lueg (qui adopterait plus tard le nom de Konrad Fischer) du groupe Réalisme Capitaliste. À leurs côtés, et avec Manfred Kuttner, il expose à la Kasiserstrasse de Düsseldorf, sous le titre de Demonstrative Ausstellung.
1966
Réalisation de sa première exposition individuelle à la galerie René Block de Berlin.
1970
Au cours de cette décennie, son travail explorera les relations entre photographie et peinture, mettant en doute l'objectivité de l'image photographique.
1974
Réalisation d'un voyage au Pakistan et en Afghanistan, au cours duquel il regroupe un vaste matériel photographique qu'il utilisera dans des œuvres postérieures. Exposition auprès d'Achim Duchow au Städtisches Kunstmuseum de Bonn.
1975
Réception du Prix de Peinture à la XIIIºBienal de São Paulo, São Paulo.
1976
Exposition à la Kunsthalle Tübingen, Tübingen, exposition qui se déplace ensuite à la Städtische Kunsthalle Düsseldorf de Düsseldorf et au Stedelijk van Abbemuseum d'Eindhoven, aux Pays-Bas.
1977
Entrée comme professeur à la Hochschule für Bildende Künste de Hambourg, où il restera jusqu'en 1991. Participation à la Documenta 6 de Kassel, en Allemagne.
1980
Au cours de ces années, il commence à réaliser des œuvres abstraites exécutées à l'aide de produits chimiques, explorant les réactions entre ces produits et, par le fait du hasard, mettant en doute le contrôle absolu de l'artiste sur sa propre œuvre.
1981
Son œuvre est présentée à l'exposition A New Spirit in Painting à la Royal Academy of Arts de Londres. 1982 Participation à la Documenta 7 de Kassel, en Allemagne.
1983
Inauguration au Museum Boijmans Van Beuningen de Rotterdam d'une exposition qui se déplace par la suite au Städtisches Kunstmuseum de Bonn.
1984
Exposition à la Kunsthaus Zürich de Zurich, puis à la Kunsthalle Köln de Cologne. 1985 Participation à la Nouvelle Biennale de Paris, Paris.
1986
Participation à la XLIIºBiennale di Venezia, Venise, où il remporte le Lion d'Or grâce à une création murale exécutée à l'aide de pigments hygroscopiques, c'est-à-dire qui absorbent l'humidité de l'atmosphère et qui changent ainsi de couleur. Participation à la Fourth Biennale of Sydney, Sydney.
1988
Réception du Prix International de Peinture Baden-Württemberg. Exposition au Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris.
1990
Exposition de travaux photographiques à la Kunsthalle Baden-Baden de Baden-Baden. Une exposition est inaugurée au Museum of Modern Art de San Francisco et au cours de l'année suivante, elle est présentée dans le reste des États-Unis, au Hirshhorn Museum and Sculpture Garden de la Smithsonian Institution de Washington D. C., au Museum of Contemporary Art de Chicago, y et au Brooklyn Museum de New York.
1992
Exposition au Stedelijk Museum d'Amsterdam.
1994
Exposition au Carré d'Art, Musée d'Art Contemporain de Nîmes, en France, et à l'Institut Valencià d'Art Modern (IVAM) de Valence.
1995
Exposition au Museum of Contemporary Art de Los Angeles dans le cadre de l'exposition Photoworks: When Pictures Vanish, exposition qui voyage ensuite à Santa Fe, au Nouveau Mexique et à Washington D. C. Inauguration à la Tate Gallery de Liverpool. Participation à la Carnegie International de Pittsburgh, en Pennsylvanie, et réception du Carnegie Prize.
1997
La Kunst- und Ausstellungshalle der Bundesrepublik Deutschland de Bonn réalise une importante exposition rétrospective de son travail en présentant plus de 200 œuvres qui viennent documenter toutes ses étapes. Son œuvre est présentée à l'exposition d'inauguration du Musée Guggenheim Bilbao, Les Musées Guggenheim et l'art de ce siècle.
1998
Réception de l'Infinity Award accordé par l'International Center of Photography de New York.
1999
Le Museum of Modern Art (MoMA) de New York réalise une rétrospective de son œuvre sur papier qui est ensuite présentée à la Hamburger Kunsthalle de Hambourg, en Allemagne.
2000
Exposition de l'ensemble de son œuvre graphique à la Kunst- und Ausstellungshalle der Bundesrepublik Deutschland de Bonn, complétant ainsi l'exposition rétrospective qui lui a été consacrée en 1997. Exposition à la Fundació Joan Miró de Barcelone. Réception du prix Kaiserring de la ville de Goslar, en Allemagne.
2001
L'exposition Sigmar Polke: Music of Unclear Origin est inaugurée à la Scottish National Gallery of Modern Art d'Édimbourg.
2002
Exposition de peintures et dessins récents au Dallas Museum of Art de Dallas, dans le cadre d'une exposition qui l'année suivante est présentée à la Tate Modern de Londres. Réception du prix Praemium Imperiale dans la catégorie de peinture, accordé par la Japan Art Association, au Japon. Son œuvre est incluse dans l'exposition Peinture allemande après la Seconde Guerre Mondial, présentée au Musée Guggenheim Bilbao.
2005
Réalisation de l'exposition Alice in Wonderland, à l'Ueno Royal Museum de Tokyo, puis au National Museum of Art d'Osaka, toujours au Japon.
2006
La Städtische Kunsthalle Mannheim de Mannheim, en Allemagne, réalise une exposition rétrospective de ses photographies depuis 1960. Exposition au Kunstforum Ostdeutsche Galerie de Regensburg, en Allemagne. Participation à l'exposition Hommage à Chillida, au Musée Guggenheim Bilbao.
2007
Participation à la LIIºBiennale di Venezia, Venise. Le Museum Frieder Burda de Baden-Baden inaugure une rétrospective de l'artiste, qui est ensuite présentée à la Kunsthalle im Lipsiusbau, Brühlsche Terrassa, à Dresde. Son œuvre fait partie de l'exposition The 30th Anniversary: Collection of the National Museum of Art présentée au National Museum of Art d'Osaka. Le Philadelphia Museum of Art présente son œuvre aux côtés d'autres artistes dans le cadre de l'exposition Notations: Kiefer, Polke, Richter.
2008
Exposition à la Patrick Painter Inc Gallery de Santa Mónica, sous le titre Sigmar Polke: Large Paintings & Unique Photographs. Son œuvre est présentée lors des expositions collectives Pipe, Glass, Bottle of Rum: The Art of Appropiation y Here is Every, Four Decades of Contemporary Art au Museum of Modern Art (MoMA) de New York, et Traces du Sacré, au Musée national d'art moderne, Centre Georges Pompidou de Paris.
2009
L'Arts Club of Chicago inaugure l'exposition monographique de l'artiste qui s'intitule Sigmar Polke: Lens Paintings, présentation ensuite exhibée à la Michael Werner Gallery de New York.
2010
Le Horst-Janssen-Museum et l'Oldenburger Kunstverein, tous deux à Oldenburg, Allemagne, consacrent une exposition double à l'artiste. Il expose pour la première fois en Inde, dans la Galerie Mirchandani + Steinruecke de Bombay. De plus, son œuvre est exposée dans la galerie Thomas Ammann Fine Art AG, Zurich, et dans la Galleri Bo Bjerggaard, Copenhague. Il décède le 10 juin, à Cologne.
×