Suivez nous sur:

Euskara   |   Español   |   English   |   Français

Inicio
Menu

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation et vous offrir un service plus personnalisé. Si vous poursuivez la navigation, nous considérerons que vous acceptez leur utilisation.
Pour changer la configuration ou obtenir davantage d’information, veuillez consulter notre Politique de cookies.

Biographie de Liam Gillick

Voir œuvres de la collection

Né à Aylesbury (Angleterre) en 1964

1987
Diplôme du Goldsmiths College de l'Université de Londres
1989
Première exposition individuelle organisée à la Karsten Schubert Gallery de Londres.
1991
Il expose avec Henry Bond à la galerie Gió Marconi de Milan, à l'APAC Centre d'Art Contemporain de Nevers (France) et à la Karsten Schubert Gallery de Londres.
1992
Il expose à la galerie parisienne Air de Paris.
1993
Il expose avec Henry Bond dans le Centre for Contemporary Arts de Glasgow, et avec Angela Bulloch dans la galerie Air de Paris, à Paris. L'œuvre de Gillick est incorporée à l'exposition Backstage du Kunstverein Hamburg.
1994
Il présente son œuvre au Schipper & Krome de Cologne et à l'Interim Art, à Londres.
1995
Des expositions de l'œuvre de Gillick sont organisées au Künstlerhaus Stuttgart, au Kunstverein Elsterpark de Leipzig, à la galerie Air de Paris, à Paris, à la Galleria Emi Fontana de Milan et à la Basilico Fine Arts, de New York. .
1996
Des expositions de l'œuvre de l'artiste sont organisées à la Robert Prime Gallery de Londres et au Schipper & Krome, à Berlin.
L'œuvre de Gillick est exposée dans Traffic, une exposition collective organisée par le CAPC Musée d'Art Contemporain de Bordeaux.
1997
Le Kunstverein Ludwigsburg de Ludwigsburg (Allemagne) présente Discussion Island—A What If? Scenario Report.
Le Consortium de Dijon présente McNamara Papers, Erasmus and Ibuka Realisations, The What If? Scenarios.
Il expose à la Basilico Fine Arts, à New York.
Il participe à Documenta X de Kassel avec l'œuvre Erasmus Ass Zehn Jahre Opium #2.
1998
Des expositions de l'œuvre de Gillick sont présentées au Kunstverein Hamburg, à la Villa Arson de Nice, au Magasin de Grenoble, au Schipper & Krome de Berlin, à la Orchard Gallery de Derry (Irlande du Nord) et à la galerie Air de Paris, à Paris.
1999
Le Frankfurter Kunstverein de Frankfurt présente l'exposition David.
Une installation de Gillick est présentée au BIC Technologiezentrum de Leipzig (Allemagne).
2000
Des expositions de l'œuvre de Gillick sont organisées au Westfälischer Kunstverein de Münster, à Arnolfini de Bristol, à la Hayward Gallery de Londres, à la Casey Kaplan Gallery de New York et à la galerie Air de Paris, à Paris.
Son œuvre participe à l'exposition What If/Tänk Om organisée au Moderna Museet de Stockholm.
2001
La Tate Britain présente l'installation pour extérieurs Annlee You Proposes.
L'œuvre de Gillick est exposée au Salzburger Kunstverein de Salzbourg et à Hauser & Wirth & Presenhuber, à Zurich.
Il participe à la Triennale de Yokohama 2001 (Japon) et à la 2ème Biennale de Berlin, célébrée au Kunst-Werke Institute for Contemporary Art de Berlin.
L'œuvre Vue de l'installation du vestibule Consciens (Installation view of Consciens Lobby) de Gillick est installée dans le hall de l'édifice de la Telenor Corporation à Oslo.
2002
La Whitechapel Art Gallery de Londres présente The Wood Way de Gillick
Il est proposé comme candidat au Prix Turner. Il crée son installation Coats of Asbestos Spangled with Mica pour l'exposition organisée à l'occasion du prix à la Tate Britain de Londres.
Il expose son œuvre à la Galerie Rüdiger Schöttle de Munich et à la Galerie Meyer Kainer de Vienne.
Il développe des projets publics pour DekaBank de Frankfurt, pour la Olnick Corporation de New Jersey, le Mercat de Alicante (Espagne) et à Alcobendas (Madrid).
2003
Le Museum of Modern Art de New York présente l'exposition Projects 79: Liam Gillick, Literally.
La Power Plant de Toronto présente Liam Gillick: Communes, Bars and Greeenrooms.
Il expose à Berlin à la Galerie Max Hetzler et au Schipper & Krome.
Il crée l'installation I can't answer that question it's a question of conscience à Alcobendas (Madrid).
Des installations de Gillick sont inaugurées dans le Métro de Londres dans le cadre de la Frieze Art Fair, à Regent's Place (Londres) et à Fort Lauderdale–Hollywood International Airport de Floride.
2004
L'œuvre de Gillick est exposée au Milwaukee Art Museum de Milwaukee (Wisconsin), à la Galerie Micheline Szwajcer d'Anvers, à la galerie Air de Paris, à Paris et à la Galerie Javier López de Madrid.
Son œuvre est incorporée à l'exposition Singular Forms (Sometimes Repeated): Art from 1951 to the Present organisée au Solomon R. Guggenheim Museum de New York.
Il crée une série d'œuvres pour le nouveau siège du Ministère de l'Intérieur Britannique, à Londres.
Il crée des installations pour 140 emplacements différents de Vienne dans le cadre d'un projet organisé par le Museum in Progress de Vienne.
2005
Des expositions de l'œuvre de Gillick sont présentées au Palais de Tokyo à Paris, au Centro de Arte Contemporáneo de Malaga, à la Casa Encendida de Madrid, au Baltimore Museum of Art, au Corvi-Mora de Londres et à la Galerie Meyer Kainer de Vienne.
2006
Il expose à la Kerlin Gallery de Dublin et à l'Esther Schipper, à Berlin. Des expositions collectives sont organisées avec Philippe Parreno à la Kunsthalle Zürich et avec Angela Bulloch à la Cubitt Gallery de Londres. L'œuvre Système d'expansion directe (Directed Expansion System) de Gillick est installée à Maharam, à Chicago.
2007
Des œuvres de Gillick sont exposées à la Galerie Micheline Szwajcer d'Anvers, à la galerie Corvi-Mora de Londres et au Lab at Belmar de Lakewood (Colorado).
Il crée Full-Scale Model for a Social Structure for a Plaza in Anyang pour le premier Projet Artistique Public d'Anyang, en Corée du Sud.
2008
Il est nominé au Vincent Award, présenté par le Stedelijk Museum d'Amsterdam.
Three Perspectives and a Short Scenario
, structurée en quatre parties sur une durée d'un an, est présentée au Witte de With de Rotterdam, à la Kunsthalle Zürich, au Kunstverein München de Munich et au Museum of Contemporary Art Chicago.
Il expose à la Casey Kaplan Gallery de New York.
Il participe à la 16e Biennale de Sydney (Australie).
2009
Le Museum of Contemporary Art Chicago présente The one hundred and sixty-third floor: Liam Gillick Curates the Collection.
L'œuvre de l'artiste est exposée à la House of Art de Budweis (République Tchèque), au MAK de Vienne et à Eastside Projects, à Birmingham (Angleterre).
L'œuvre How are you going to behave? A kitchen cat speaks de Gillick est exposée dans le pavillon allemand de la LIII Biennale de Venise.
2010
Le Kunst- und Ausstellungshalle der Bundesrepublik Deutschland de Bonn présente l'exposition One long walk . . . Two short piers . . .
L'œuvre The Apparent Junction of Earth and Sky de Gillick est installée sur des panneaux publicitaires et des abribus de Miami dans le cadre du Billboard Project, présenté par Locust Projects, de Miami.
Il expose à la Casey Kaplan Gallery de New York.
Il participe à la 8ème Biennale de Shanghai.
2011
Il présente l'œuvre A Game of War Structure créée spécifiquement pour l'Irish Museum of Modern Art de Dublin.
Avec Lawrence Weiner, il crée l'œuvre A Syntax of Dependency pour le Museum van Hedendaagse Kunst Antwerpen d'Anvers.
×