Suivez nous sur:

Euskara   |   Español   |   English   |   Français

Inicio
Menu

Biographie de Jorge Oteiza

Voir œuvres de la collection

Orio, Guipúzcoa, 1908 | Saint-Sébastien, 2003

1908
Naissance le 21 octobre à Orio.
1927
Déménagement à Madrid. Il s'intéresse à l'architecture mais pour des raisons bureaucratiques, il doit s'inscrire en Médecine.
1928
Réalisation de ses premières sculptures.
1929
Abandonne Médecine et s'inscrit, pour peu de temps, à l'École des Arts et Métiers de Madrid.
1931
Réception du Premier Prix du IXºCertamen de Artistas Noveles Guipuzcoanos, de Saint-Sébastien, prix qu'il recevra à nouveau en 1933.
1932
Participation à une exposition collective de jeunes artistes au Museo de San Telmo, Saint-Sébastien.
1933
Il reçoit à nouveau le Premier Prix du XºCertamen de Artistas Noveles Guipuzcoanos.
1935
Voyage en Amérique du Sud et installation à Buenos Aires. Participation à une exposition collective à la Sala Witcomb de Buenos Aires. Exposition à l'Academia de Bellas Artes de l'Université de Santiago de Chile. Rencontre avec le poète Vicente Huidobro.
1936
Participation à la création du théâtre politique expérimental, à Santiago de Chile.
1938
Mariage avec Itziar Carreño.
1941
Professeur à l'École Nationale de Céramique de Buenos Aires.
1947
Nomination comme Membre d'Honneur de Recherches Scientifiques de l'Universidad de Trujillo, au Pérou. Publication de « Informe sobre mi escultura » dans la revue Cabalgata, de Buenos Aires.
1948
Déménagement à Bilbao.
1950
Il se voit attribuer la réalisation de la statuaire de la Basilique d'Aránzazu d'Oñate. Le diocèse rejette le projet, qui sera reporté. La statuaire est placée en 1969.
1951
Réception à la IXºTriennale di Milano, Milan du diplôme d'honneur pour sa sculpture Ensayo sobre lo simultáneo.
1952
Il est le seul espagnol à participer au Concours International de l'Institute of Contemporary Arts de Londres pour le Monumento al prisionero político desconocido. Publication de son Interpretación de la estatuaria de la megalítica americana, Editorial Cultura Hispánica, Madrid, 1952.
1953
Participation à l'exposition collective Arte fantástico à la Galería Clan de Madrid.
1954
Réception du Prix National d'Architecture pour le projet pour la chapelle du Chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle.
1957
Participation à la IVºBienal do Museu de Arte Moderna de São Paulo, São Paulo où il reçoit le Prix International de Sculpture. Publication, pour la Bienal de São Paulo, São Paulo, de son catalogue Propósito experimental 56–57. Participation à la fondation du collectif d'artistes Equipo 57, dont il se délie rapidement.
1958
Déménagement à Irún. Exposition à la Gres Gallery de Washington D. C. Réalisation de Conclusión Experimental n.º 1 et n.º 2 et de la Desocupación de la esfera.
1959
Réception du Prix au Concurso Internacional sobre Monumentalidad e Integración de Escultura con Arquitectura y Ciudad de Montevideo, pour le projet Monumento a Batlle, réalisé aux côtés de l'architecte Roberto Puig. Réalisation des pièces Homenaje a Mallarmé et Conclusión experimental n.º 3; cette dernière marquant la fin de son travail comme sculpteur.
1960
Exposition, aux côtés de Néstor Basterretxea, à la Galería Neblí de Madrid, et à la Sala Teka de Bilbao. Publication de El final del arte contemporáneo [J. Oteiza et N. Basterrechea, Galería Neblí, Madrid, 1960)] où il expose les raisons de son abandon de la sculpture. Son œuvre est incluse dans l'exposition New Spanish Painting and Sculpture, présentée au Museum of Modern Art (MoMA) de New York.
1963
Publication de son Quosque tamdem…! Ensayo de interpretación del alma vasca. (Auñamendi, Donostia-San Sebastián, 1963).
1965
Première du film Acteón, dont il a écrit le script.
1966
Création du groupe GAUR avec Eduardo Chillida, Néstor Basterretxea, Remigio Mendiburu, Amable Arias, José Luis Zumeta, Rafael Ruiz Balerdi et José Antonio Sistiaga.
1968
Reprise des travaux pour les sculptures de la Basilique d'Aránzazu. Publication dans la revue Nueva Forma du monographique Oteiza 1933–68, avec épilogue d'Oteiza « Estética del huevo. Mentalidad vasca y laberinto ».
1970
Réalisation de Estela a Madoz, qui est installée à Zarauz.
1972
Reprise de la partie de son travail qui était restée incomplète et développement de son Laboratorio de tizas.
1973
Exposition de ses sculptures d'Aránzazu à la Galería Múltiple de Madrid.
1974
Exposition à la Galería Txantxangorri de Fuenterrabía.
1976
Participation à la XXXVIIºBiennale di Venezia, Venise.
1979
Participation à l'exposition Arte español contemporáneo, à la Fundación Juan March de Madrid.
1981
Publication de « Falsificación con cultura vasca, artistas, vascofonía, universidad: A un periodista, puntualizaciones que sirven para gobernantes » dans le journal Muga, août 1981.
1983
Publication d'Ejercicios espirituales en un túnel: En busca y encuentro de nuestra identidad perdida (Saint-Sébastien, Hordago, 1983).
1984
Réception du Prix Extraordinaire de la revue Euzkadi.
1985
Il reçoit la Médaille d'Or au Mérite des Beaux-Arts du Ministère espagnol de la Culture.
1986
Son œuvre est présentée à l'exposition Qu'est-ce que la sculpture moderne ? 1900–1970, présentée au Musée national d'art moderne, Centre Georges Pompidou de Paris.
1987
Participation à l'exposition Cinq siècles d'art espagnol : le siècle de Picasso, au Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris.
1988
L'exposition anthologique Jorge Oteiza: propósito experimental organisée par la Fundación Caja de Pensiones de Madrid est ensuite présentée au Museo de Bellas Artes de Bilbao et à la Fundació « La Caixa » de Pensions de Barcelone. Il représente l'Espagne à la XLIIIºBiennale di Venezia, Venise, aux côtés de Susana Solano. Réception du Prix Prince des Asturies des Arts.
1990
Publication des œuvres poétiques Existe Dios al noroeste et La ley de los cambios.
1991
Publication de El libro de los plagios, où il accuse le sculpteur Eduardo Chillida de le plagier.
1992
Exposition à la Galería Tristán de Barcelone. Publication d'Itziar, elegía y otros poemas, suite au décès l'année précédente de sa femme Itziar Carreño. La pièce Odiseo est installée au Parque de la Ciudadela de Pampelune. Il reçoit la Médaille d'Or de Navarre. Création de la Fundación Jorge Oteiza.
1995
Publication d'Estética del huevo: Huevo y laberinto, mentalidad vasca y laberinto. Réception du Prix Manuel Lekuona d'Eusko Ikaskuntza, Sociedad de Estudios Vascos. Installation de la pièce La tierra y la luna dans le cloître de l'Universidad de Oñate.
1996
Réception du Prix Pevsner Association.
1997
Publication du livre Goya mañana. El realismo inmóvil. El Greco. Goya. Picasso.
1998
Réception du Prix Basque Universel aux côtés de l'Orfeón Donostiarra. Installation de la pièce Ola à l'entrée du Museu d'Art Contemporani de Barcelone (MACBA). Nomination comme Docteur Honoris Causa par l'Université du Pays Basque/Euskal Herriko Unibertsitatea (UPV/EHU). Il reçoit la Médaille du Círculo de Bellas Artes de Madrid.
2000
La Sala Kubo du Palacio Kursaal de Saint-Sébastien réalise une exposition anthologique de son œuvre. Exposition à la Sala García Castañón de Pampelune, et au Castillo de Santa Bárbara, à Alicante.
2002
Installation de la pièce Variante ovoide de la desocupación de la esfera face à la Mairie de Bilbao. Nomination comme Docteur Honoris Causa en Beaux-Arts par l'Universidad de Barcelona. Est annoncée l'inauguration de la Fundación Museo Jorge Oteiza Fundazio Museoa à Alzuza, en Navarre.
2003
Décès le 9 avril à Saint-Sébastien.
×