Suivez nous sur:

Euskara   |   Español   |   English   |   Français

Inicio
Menu

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation et vous offrir un service plus personnalisé. Si vous poursuivez la navigation, nous considérerons que vous acceptez leur utilisation.
Pour changer la configuration ou obtenir davantage d’information, veuillez consulter notre Politique de cookies.

Biographie de Jenny Holzer

Voir œuvres de la collection

Gallipolis, Ohio, 1950

1950
Naissance le 29 de juillet à Gallipolis, dans l'Ohio.
1968
Entrée à la Duke University de Durham, et en été, elle suit les cours de l'Université d'Ohio.
1970
Elle étudie pendant une année le dessin et la gravure à l'Université de Chicago.
1972
Elle obtient son diplôme de l'Université d'Ohio dans la spécialité dessin et gravure.
1973
Voyage en France et en Espagne.
1975
Entrée à la Rhode Island School of Design, où elle obtient un Master en Beaux-Arts deux ans plus tard. Elle commence à utiliser le mot écrit dans ses œuvres.
1977
Déménagement à New York, après avoir été acceptée à l'Independent Study Program du Whitney Museum of American Art. Création de la série Truisms, un ensemble de gravures réalisées avec des textes, accrochées anonymement sur les murs de Manhattan.
1978
Exposition à l'Institute for Art and Urban Resources, P.S.1 de New York, sous le titre Painted Room.
1979
Publication du livre A Little Knowledge.
Commence la série Inflamatory Essays.
1980
Aux côtés de l'artiste Peter Nadin, avec lequel elle collaborera habituellement, elle réalise The Living Series, qui est exposée pour la première fois à la Galerie Rüdiger Schöttle de Munich, puis à la Galerie Chantal Crousel de Paris. Publication du livre Black Book.
1982
Elle commence à utiliser les écrans LED dans ses œuvres. The Living Series est exposée à la Barbara Gladstone Gallery de New York. Participation à la Documenta 7 de Kassel, en Allemagne. Réception du Blair Award, de l'Art Institute of Chicago.
1983
Exposition à l'Institute of Contemporary Art, de l'Université de Pennsylvanie, Philadelphie.
Publication du livre Truisms and Essays.
1984
Exposition à la Rotterdam Kunststichting de Rotterdam, et à la Kunsthalle Basel de Bâle.
Commence The Survival Series, composée de textes sur des bandes adhésives argentées et noires, accompagnées parfois d'images créées par ordinateur.
1985
Commence la série Under a Rock, pour laquelle elle crée ses premiers bancs de granit.
1986
Présentation de la série Signs lors d'une exposition itinérante qui est inaugurée en décembre au Des Moines Art Center, de Des Moines, dans l'Iowa, et qui voyage au cours de 1987 à l'Aspen Art Museum, d'Aspen, dans le Colorado, à l'Artspace de San Francisco, au Museum of Contemporary Art de Chicago et au List Visual Arts Center du Massachusetts Institute of Technology de Cambridge.
1988
Exposition au Brooklyn Museum of Art de New York. Les séries Signs et Under a Rock sont exposées à l'Institute of Contemporary Arts de Londres.
Réalise Art Breaks, une œuvre pour laquelle une partie des textes de ses précédentes séries sont diffusés à des intervalles aléatoires par la MTV.
1989
Exposition au Solomon R. Guggenheim Museum de New York, lors d'une exposition où ses textes sont projetés à l'intérieur du bâtiment de Frank Lloyd Wright. Elle expose aussi individuellement à la Dia Art Foundation de New York sa série Laments.
1990
Participation à la XLIVºBiennale di Venezia, Venise, où elle se voit remettre le Lion d'Or au meilleur pavillon ; l'installation présentée à Venise est ensuite exhibée à la Städtische Kunsthalle de Düsseldorf, et l'année suivante au Louisiana Museum for Moderne Kunst d'Humlebaek, au Danemark, à l'Albright–Knox Art Gallery de Buffalo, à New York, au Walker Art Center de Minneapolis et au Dallas Museum of Art de Dallas.
1992
Exposition à la Ydessa Hendeles Art Foundation de Toronto.
1993
Exposition au château Ujazdowski de Varsovie et à la Haus der Kunst de Munich.
1994
Exposition au Japon, au Contemporary Art Center de Mito, et à l'Art Gallery Atrium de Fukuoka. Réception de la Skowhegan Medal for Installation de la Skowhegan School of Painting and Sculpture, dans le Maine. Nommée Docteure Honoris Causa par l'Université d'Ohio, à Athens.
1995
Exposition de la série Laments au Williams College Museum of Art de Williamstown, dans le Massachusetts.
1996
L'installation Lustmord, réalisée à partir de trois cents os humains, est exposée au Kunstmuseum des Kantons Thurgau de Warth, en Suisse, et l'année suivant, elle est présentée au Contemporary Arts Museum de Houston. Elle reçoit le Crystal Award, remis par le World Economic Forum à Genève.
1997
Elle réalise expressément l'œuvre Installation for Bilbao pour l'exposition d'inauguration du Musée Guggenheim Bilbao.
1998
Exposition à l'Instituto Cultural Itaú de São Paulo.
1999
Exposition au Centro Cultural Banco do Brasil de Rio de Janeiro, au Brésil.
2000
La Fundación Proa de Buenos Aires expose plusieurs installations de l'artiste.
2001
Expositions à la Neue Nationalgalerie de Berlin, ville où elle réalise aussi une série de projections, et au CAPC - Musée d'art contemporain de Bordeaux, en France. Participation au Festival d'Automne de Paris, avec une installation à la Chapelle Saint-Louis de la Pitié-Salpêtrière.
Elle reçoit le BZ-Kulturpreis décerné par le Berliner Zeitung à Berlin.
2002
Elle est nommée Chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres de la République Française. Elle reçoit le Prix Kaiserring de la ville de Goslar, motif pour lequel elle expose au Mönchehaus Museum für Moderne Kunst de la même ville.
2004
Le Housatonic Museum of Art de Bridgeport, dans le Connecticut, réalise l'exposition Interface: Jenny Holzer and Media Art.
Exposition à la Kunsthaus Bregenz, à Bregenz en Autriche.
Réception du Public Art Network Award accordé par Americans for the Arts, Washington D. C. et New York.
2006
Aux côtés de Daniel Buren et de Liam Gillick, elle est choisie pour participer à un concours du Musée Guggenheim Bilbao afin de créer une œuvre d'art, intégrée à l'architecture du Musée, sur le Pont de la Salve, à l'occasion du dixième anniversaire du Musée.
2007
Participation à la LIIºBiennale di Venezia, Venise.
Le Massachusetts Museum of Contemporary Art (MASS MoCA) de North Adams, dans le Massachusetts, expose pour la première fois aux États-Unis des installations de projections pour intérieur, qui sont présentées aux côtés des nouvelles peintures de l'artiste dans le cadre de l'exposition Jenny Holzer – Projections.
2008
Inauguration au Museum of Contemporary Art (MCA) de Chicago de l'exposition Jenny Holzer: PROTECT PROTECT, qui se déplace par la suite au Whitney Museum of American Art de New York, et à la Fondation Beyeler de Riehen en Suisse. Réalisation de l'installation For the Guggenheim au Solomon R. Guggenheim Museum de New York. Participation à l'exposition The Missing Peace: Artists Consider the Dalai Lama au Yerba Buena Center for the Arts de San Francisco. Par la suite, cette exposition voyage à Tokyo, au Daikanyama Hillside Terrace et à la Fundación Canal de Madrid.
2010
Elle installe chaque projection dans l'Institute of Contemporary Art, Boston, Massachusetts, et dans le Portland Museum of Art, Portland, Maine. Le Museum of Contemporary Art, Chicago, et la Fondation Beyeler, Bâle, Suisse, coorganisent l'exposition Jenny Holzer, qui sera ensuite présentée au BALTIC Centre for Contemporary Art, Gateshead, Royaume-Uni, et à la DHC/ART, Montréal, Canada. Il expose dans la Skarstedt Gallery, New York, la Galerie Yvon Lambert, Paris, et la Talbot Rice Gallery, University of Edinburgh, Édimbourg.
2011
Elle installe une projection dans l'Old Brewery, Poznan, Pologne. La Neue Nationalgalerie, Berlin, inaugure une exposition homonyme de l'artiste. Son œuvre fait partie d'expositions collectives dans le Skulpturenpark Köln, Cologne, le Museu de Arte Contemporânea Serralves, Porto, le Museum on the Seam, Jérusalem, le Stedelijk Van Abbemuseum, Eindhoven, Pays-Bas, et le Kunstsammlung Nordrhein-Westfalen, Düsseldorf.
×