Suivez nous sur:

Euskara   |   Español   |   English   |   Français

Inicio
Menu

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation et vous offrir un service plus personnalisé. Si vous poursuivez la navigation, nous considérerons que vous acceptez leur utilisation.
Pour changer la configuration ou obtenir davantage d’information, veuillez consulter notre Politique de cookies.

Biographie de Antoni Tàpies

Voir œuvres de la collection

Barcelone, 1923 | Barcelone, 2012

1923
Naissance le 13 décembre à Barcelone.
1942–1943
Il souffre d’une maladie pulmonaire grave et de la convalescence qui s'ensuit.
1944
Entrée à l'Universidad de Barcelona, où il étudie le droit, filière qu'il quitte juste avant de terminer. Étudie le dessin à l'Acadèmia Valls de Barcelone pendant deux mois.
1948
Exposition au Saló d'Octubre de Barcelone. Rencontre avec Joan Miró, avec qui il établit une grande amitié.
1949
Participation à l'exposition Un aspecto de la pintura catalana, à l'Institut Français de Barcelone.
1950
Réalisation de sa première exposition individuelle aux Galerias Laietanes de Barcelone. Participation au Carnegie International de Pittsburgh, en Pennsylvanie. Déménagement à Paris, grâce à une bourse. Là, il rencontrera Pablo Picasso.
1952
Participation à la XXVIºBiennale di Venezia, Venise.
1953
Premier voyage aux États-Unis à l'occasion de sa première exposition individuelle à la Martha Jackson Gallery de New York. Participation à la IIºBienal do Museu de Arte Moderna de São Paulo, São Paulo.
1954
Il se marie avec Teresa Barba.
1955
Rencontre avec Michel Tapié, qui sera l'une des amitiés les plus passionnantes de sa carrière.
1957
Participation à la IVºBienal do Museu de Arte Moderna de São Paulo, São Paulo.
1958
Participation à la XXIXºBiennale di Venezia, Venise, où il reçoit le Prix UNESCO. Obtention du Premier Prix au Carnegie International de Pittsburgh, en Pennsylvanie. Rencontre avec Marcel Duchamp.
1960
Participation aux expositions Before Picasso, after Miró au Solomon R. Guggenheim Museum et New Spanish Painting and Sculpture, au Museum of Modern Art (MoMA), toutes deux présentées à New York. Participation à la Tokyo Biennial.
1962
Première exposition rétrospective de son œuvre à la Kestnergesellschaft de Hanovre. Suivront d'autres présentations, au Solomon R. Guggenheim de New York et à la Kunsthaus Zürich de Zurich.
1964
Participation à la Documenta 3 de Kassel, en Allemagne, où il expose huit œuvres grand format.
1967
Le Kunstmuseum de St. Gallen, en Suisse, réalise une exposition rétrospective de son œuvre graphique. Début de sa relation avec la Galerie Maeght de Paris, où il exposera habituellement pendant des années.
1968
Il intensifie la production d’objets tridimensionnels.
1970
Publication d'un recueil de ses écrits sous le titre La pràctica de l'art.
1973
Le Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris réalise une exposition rétrospective de son travail qui sera ensuite présentée à Genève et à Charleroi, en Belgique.
1974
Réalisation d'expositions rétrospectives de son œuvre au Louisiana Museum for Moderne Kunst de Humlebaek, au Danemark, et à la Nationalgalerie de Berlin. Publication du livre L'art contra l'estètica.
1976
La Fondation Maeght de Saint-Paul-de-Vence, en France, réalise une exposition rétrospective de son œuvre qui est ensuite présentée à la Fundació Joan Miró de Barcelone.
1977
Inauguration d'une exposition rétrospective itinérante dans diverses villes nordaméricaines, qui débute à l'Albright-Knox Art Gallery de Buffalo, New York, et s'achève au Musée d'Art Contemporain de Montréal, au Canada. Publication du livre autobiographique intitulé Memòria personal.
1979
Il est élu membre honoraire de l'Akademie der Künste de Berlin.
1980
Réalisation d'expositions rétrospectives de son œuvre au Museo Español de Arte Contemporáneo de Madrid et au Stedelijk Museum d'Amsterdam.
1981
Le Ministère espagnol de la Culture lui accorde la Médaille d'Or au Mérite des Beaux- Arts. Le Royal College of Art de Londres le nomme Docteur Honoris Causa.
Il commence à produire des céramiques à Saint-Paul-de-Vence.
1983
Il est nommé Officier de l'Ordre des Arts et des Lettres de la République Française. Il reçoit la Médaille d'Or de la Generalitat de Catalunya.
Inauguration de Monument homenatge à Picasso.
1984
Constitution officielle à Barcelone de la Fundació Antoni Tàpies.
1985
Réception du Prix National de Peinture en France. Publication de Per un art modern i progressista.
1986
La Wiener Künstlerhaus de Vienne inaugure une exposition anthologique de son œuvre qui est ensuite présentée au Stedelijk Van Abbemuseum d'Eindhoven, aux Pays-Bas.
1987
Il commence à produire des sculptures en bronze.
1988
Il est investi Docteur Honoris Causa par l'Universidad de Barcelona.
1990
Le Museo Nacional Centro de Arte Reina Sofía de Madrid réalise une exposition rétrospective de son œuvre que présente par la suite la Fundació Joan Miró de Barcelone. Il est nommé membre honoraire de la Real Academia de Bellas Artes de San Fernando. Réception du Prix Prince des Asturies dans la catégorie Arts. Inauguration de la sculpture monumentale Núvol i cadira, qui préside le siège de la Fundació Antoni Tàpies dont les activités publiques débutent peu après.
1992
L'exposition Tàpies. Comunicació sobre el mur est inaugurée à la Fundació Antoni Tàpies, et part ensuite pour l'Institut Valencià d'Art Modern (IVAM) de Valence et la Serpentine Gallery de Londres. Il est nommé membre d'honneur de la Royal Academy of Arts de Londres.
1993
Réalise l'installation Rinzen au Pavillon de l'Espagne de la XLVºBiennale di Venezia, Venise, pour laquelle il reçoit le Lion d'Or. Publication de Valor de l'art.
1994
La Galerie Nationale du Jeu de Paume à Paris réalise une exposition rétrospective de son travail.
1995
Inauguration d'une exposition rétrospective de son œuvre au Solomon R. Guggenheim Museum de New York. Réception du Premi Nacional d'Arts Plàstiques accordé par la Generalitat de Catalunya.
1996
Une importante exposition de son travail est présentée dans divers musées du Japon.
1998
L'exposition El tatuatge i el cos, réalisée à la Fundació Antoni Tàpies, permet de découvrir son œuvre sur papier et carton des cinquante dernières années.
1999
Publication de El arte y sus lugares, qui regroupe des textes de l'artiste et des reproductions d'œuvres d'art de tous les temps et de toutes les cultures sélectionnées par l'artiste lui-même.
2000
Inauguration d'une nouvelle exposition rétrospective de son œuvre au Museo Nacional Centro de Arte Reina Sofía de Madrid, qui est ensuite présentée à la Haus der Kunst de Munich.
2001
La Bibliothèque Nationale de France à Paris réalise une exposition rétrospective de son œuvre graphique. Le Musée Guggenheim Bilbao réalise l'exposition Chillida/Tàpies : matière et pensée visuel.
2002
Il reçoit le Prix National de Gravure et Art Graphique accordé par la Calcografía Nacional y la Real Academia de Bellas Artes de San Fernando.
2003
Exposition à la Kunsthalle in Emden, en Allemagne. Réception du Prix Velázquez des Arts Plastiques remis par le Ministère espagnol de l'Éducation, de la Culture et des Sports. Il est investi docteur honoris causa par l'Université Complutense de Madrid.
2004
Inauguration de l'exposition Antoni Tàpies. Retrospectiva au Museu d'Art Contemporani de Barcelone (MACBA), qui se déplace par la suite au Museo Patio Herreriano de Arte Contemporáneo Español de Valladolid. Exposition à la Fundación Marcelino Botín de Santander et au Museo Nacional Centro de Arte Reina Sofía de Madrid.
2005
Le Hara Museum of Contemporary Art de Tokyo réalise une exposition rétrospective de son œuvre. Il se voit remettre le Prix Lissone à toute sa carrière.
2006
Participation à l'exposition Hommage à Chillida, au Musée Guggenheim Bilbao. Acte de décoration de Commandeur de la Légion d'Honneur de la République Française.
2007
L'Espoo Museum of Modern Art (EMMA) d'Espoo, en Finlande, inaugure la première exposition rétrospective de Tàpies en Finlande.
2008
Expositions des œuvres récentes de l'artiste à la Galeria Toni Tàpies de Barcelone et aux Waddington Galleries de Londres. La Galerie Lelong de Zurich et celle de Paris exposent l'une après l'autre une sélection de dessins et cartons des années 1990 et 2000.
2010
La Fundació Tàpies rouvre ses portes avec l'exposition Antoni Tàpies. Los lugares del arte. Installation, dans la terrasse de la fondation, de l'œuvre Mitjó, projet conçu, à l'origine, pour le Salon Ovale du Museu Nacional d'Art de Catalunya, Barcelone, mais qui ne put être mis en œuvre en raison de l'agitation sociale qu'il provoqua. Publication, en catalan et en espagnol, du premier volume de l'œuvre complète écrite d'Antoni Tàpies, Memoria personal. Fragmento para una autobiografía (Obra escrita completa. Volumen I).
2011
La Galería Nuevo Arte, Séville inaugure l'exposition Antoni Tàpies, Obra Gráfica 1974–1994, et la Fundació Tàpies, Barcelone, inaugure Antoni Tàpies. Colección. Son œuvre fait partie de l'exposition collective Olor Color. Química, Arte y Pedagogía dans l'Arts Santa Mònica, Barcelone.
2012
Il est décédé le 6 février à Barcelone.
2013
La Fundació Antoni Tàpies accueille l’exposition Contre Tàpies et, en collaboration avec le MNAC Museu Nacional d’Art de Catalunya, Tàpies, Des de l’interior.
Dans le cadre de la LV édition de la Biennale de Venise, le Palazzo Fortuny accueille l’exposition Tàpies, Lo sguardo dell’artista.
Le Musée Guggenheim Bilbao présente Antoni Tàpies. De l’objet à la sculpture, 1964–2009.
×